La force des résiliants et du pardon

Depuis le commencement de notre aventure à Saint-Lambert, la question de la non-violence est revenue à plusieurs reprises. Notamment par la biais de Maria, une des responsables du MIR, en France, et qui oeuvre notamment en Afrique avec des populations séparées par la guerre ou des travailleurs exploités par des multinationales souvent peu regardantes des droits sociaux et environnementaux.

Un projet proche, découvert récemment, est celui de Forgiveness, qui rassemble des récits improbables de gens qui se sont réconciliés malgré la violence des évènements qui les ont fait se croiser. Une démarche qui nous semble prophétique de ce que des rencontres telles que nous les cherchons entre les mondes de la solidarité, de la pauvreté, et ceux de l’écologie et de l’environnement peuvent offrir à terme. Des expériences profondes de réconciliation et de résiliance, pour les humains et leurs terres.

Un exemple frappant est le récit que donnent actuellement à travers le monde Phyllis, une mère américaine d’une victime du 11 septembre et Aicha, la maman de Zacarias Moussaoui, un des jeunes terroristes arrêté et emprisonné après ces évènements. Comme dit le psaume : « Amour et vérité se rencontrent, justice et paix s’embrassent ». A découvrir en cliquant ici.

DL

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s