De la lumière à Haïti

Une ONG intéressante, parmi bien d’autres: ELectricité sans frontières. Elle conduit depuis 1986 des projets de solidarité internationale au bénéfice de populations dont le développement et parfois la survie sont compromis, faute d’un accès sécurisé et pérenne à l’électricité. L’association met en outre ses compétences au service de nombreuses ONG et acteurs de la solidarité internationale pour réaliser à leur demande des missions d’expertise de leurs installations électriques à travers le monde. Elle est également mobilisable en tout temps en cas de crise humanitaire. Dernière opération en date : l’installation de 1000 lampadaires solaires à Haïti.

Apporter la lumière à plus d’un demi-million de personnes

 » Depuis août 2010, 350 lampadaires photovoltaïques ont été installés par Electriciens sans frontières en Haïti dans les camps de réfugiés et les quartiers en reconstruction, en particulier dans les communes de Port-au-Prince, Léogâne et Carrefour. Par ailleurs, la mise en place de 12 lampadaires dans le grand cimetière de la capitale a permis la réhabilitation de ce lieu de culte très fréquenté et classé monument national.

L’ONG poursuit ce programme en 2011, en visant l’implantation de 650 lampadaires photovoltaïques supplémentaires. A ce jour, 300 de ces lampadaires restent encore à financer.  Il s’agit d’une contribution concrète à l’amélioration des conditions de vie et de sécurité pour plus d’un demi-million de Haïtiens, notamment autour des points d’eau et des latrines de camps montés dans l’urgence, mais dont la plupart vont rester en l’état durant plusieurs années. Un seul lampadaire photovoltaïque permet de fournir de la lumière à une centaine de familles, soit plus de 500 personnes, en leur apportant dans le même temps un peu de vie et une meilleure sécurité à la nuit tombée. »

Le projet est soutenu par l’entreprise Legrand. Il est intéressant de voir que ces projets d’entreprises peuvent aussi un moment donné mobilisé plus profondément l’humain qu’une simple opération de bienfaisance…

Témoignage

Hervé Gouyet, président d’Electriciens sans frontières. De l’urgence à la reconstruction en Haïti.

« Le projet d’éclairage solaire en Haïti est la résultante de trois mois de retours d’expériences sur le terrain. De février à avril 2010, il s’agissait pour les équipes d’Electriciens sans frontières de faire face à l’urgence. Nous avons rétabli un peu d’électricité, à partir de groupes électrogènes sur place, solutions transitoires, et de matériels envoyés par nos partenaires, dont Legrand, dans les zones les plus sensibles : structures de santé, hôpitaux et centres de soin, camps de sinistrés. L’idée du recours au photovoltaïque, plus cher mais plus pertinent sur le long terme, a donc germé en avril 2010. Entre aout 2010 et avril 2011, grâce notamment au soutien de la Fondation de France, de l’ADEME, de la mairie de Paris et de la région Martinique, nous avons installé 350 lampadaires solaires. Avec 650 lampadaires de plus, nous visons davantage les zones en reconstruction, en collaboration avec les collectivités locales. Le pays tente de se redresser lentement : la lumière se révèle un facteur essentiel à la sécurité et au redémarrage de la vie sociale, surtout après 18 h. Ce nouveau déploiement s’accompagne d’un gros volet de formation d’équipes locales dans les 15 communes concernées : maintenance des équipements, gestion de l’énergie…
Dès janvier 2010, l’aide de Legrand en Haïti a été pour nous fondamentale, avec plusieurs vagues d’envois de palettes de matériels neufs, dans des délais hors norme. En cette année 2011, j’observe notre partenariat changer de nature : il dépasse la phase « corporate » pour entrer dans une dimension extraordinairement humaine grâce à l’implication directe des salariés du Groupe Legrand en France, femmes et hommes qui, non seulement s’investissent dans des actions originales de collecte de dons, mais mobilisent aussi toute la filière Electricité : c’est super ! Pour Electriciens sans frontières, c’est une vraie valeur ajoutée, une belle reconnaissance spontanée, et surtout un nouvel espoir d’atteindre notre objectif en Haïti comme ailleurs : mettre en œuvre les moyens qui nous sont confiés pour faire de l’accès à l’énergie un levier de développement pour les populations oubliées. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s