Des fruits et légumes à quel prix ?

Pourquoi on ne dit pas non ?

Un reportage vidéo récent du Guardian à retrouver ici pose cette question simple, en contemplant les conditions de production des fruits et légumes dans le sud de l’Espagne. Ces mêmes fruits et légumes que nous retrouvons dans nos supermarchés…

Pourquoi acceptons-nous des pratiques écologiquement et socialement aussi scandaleuses ? Un exemple particulièrement frappant qui démontre que, de plus en plus, les questions écologiques et sociales sont inséparables…

On consultera avec intérêt l’enquête de Patrick Herman intitulée Les nouveaux esclaves du capitalisme. Agriculture et régression sociale. Aux éditions du Diable Vauvert, 208

DL

Publicités

Une réflexion sur “Pourquoi on ne dit pas non ?

  1. Un petit texte de Julos Beaucarne en guise de commentaire:

    Autrefois j’aimais bien les fraises
    Les andalouses de surcroît
    J’aimais les manger à mon aise
    Dans le parfum des fraisias
    Mais aujourd’hui ne te déplaise
    Monsanto est passé par là
    Les fraises de l’ Andalousie
    N’ont plus le goût rare d’autrefois
    Elles sont passées par la chimie
    Ce fut le boum, le patatras!
    Et pourtant faut-il que je te le dise
    Autrefois j’aimais tant les fraises
    Les andalouses de surcroît
    J’aimais les manger à mon aise
    Dans le parfum des fraisias.
    Julos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s