Tristes mines

Les Amis de la Terre (avec deux acteurs locaux Counter Balance et CTPD) ont mené une enquête dont les résultats viennent d’être publiés sur le projet Mopani, une mine de cuivre zambienne, qui a bénéficié d’un prêt de 48 millions d’euros de la Banque européenne d’investissement (BEI).Un magnifique exemple du lien entre questions sociales et environnementales.

Des problèmes de corruption à l’évasion fiscale, en passant par les dégradations des conditions de travail et les expulsions forcées des agriculteurs locaux, le travail d’investigation des Amis de la Terre France démontre que la mine de Mopani n’a en rien contribué à réduire la pauvreté des zambiens. De plus, les dégradations environnementales se sont intensifiées. En réalité, le projet profite avant tout à la multinationale Glencore, et aux pays industrialisés où le cuivre est exporté. Des résultats qui démontrent l’urgence de réformer les politiques de prêts de la BEI, Banque de l’Union européenne, supposée agir pour le développement en Afrique…

Le rapport se conclut notamment par :

Il ressort de la présente étude que le projet Mopani n’a pas profité à l’Etat zambien, ni à sa population, mais qu’il a des impacts sociaux et environnementaux très graves. Compte tenu du contexte du secteur minier en Zambie, il est évident que la situation actuelle du projet Mopani était tout à fait prévisible. Ces conclusions sont d’autant plus inquiétantes que la BEI a financé bien d’autres projets miniers dans des contextes similaires. Si elle n’a jamais fourni d’évaluation de ces projets sur la base de critères de développement précis et d’analyses indépendantes sur le terrain, la Banque a développé ces dernières années une stratégie de communication active pour vanter les mérites du secteur minier en Afrique. La plupart des articles publiés en ce sens se contentent d’affirmer que celui-ci peut réduire la pauvreté, sans étayer ses affirmations par des preuves empiriques. Pourtant, de nombreuses études très documentées remettent en cause le lien entre les mines et le développement.

Le rapport complet est disponible sur le site : http://www.amisdelaterre.org

Infos reçue via Maria Biedrawa (MIR) – DL

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s