Ecouter Seralini

Très souvent dans les questionnements écologiques contemporains, les OGM jouent le rôle de ce qu’était l’énergie nucléaire il y a quelques années : celui d’une pierre d’achoppement qui emmène régulièrement les débats vers des oppositions passionnées voire virulentes. Il faut dire que le débat est complexe, anxiogène et touche à ce qui nous touche au plus près : notre nourriture, notre confiance à la science et à ses régulations politiques et économiques, notre capacité à garder la main sur ce que nous transmettons à nos enfants.

Un ami des Cahiers nous envoie un lien avec une vidéo reprenant une conférence sur le thème : « L’indépendance scientifique et la recherche sur les OGM : comment garantir la liberté des chercheurs » organisée par le mouvement Utopia. Le conférencier, Gilles-Eric Séralini, est professeur de biologie moléculaire et président du conseil scientifique du Comité de recherche et d’information indépendantes sur le génie génétique (CRIIGEN). Il est une des voix les plus intéressantes actuellement pour décrypter d’une manière critique les enjeux sanitaires et scientifiques des OGM, particulièrement les PGM (Plantes génétiquement modifiées) destinées à l’alimentation, après sélection par l’usage de pesticides de type Round Up.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s