Entreprises et biodiversité

(message envoyé par Priscille P.)
J’ai écouté avec grand intérêt à la radio l’émission Esprit d’entreprises ce mercredi 27 octobre à 18h30 avec Patrice VALANTIN du Centre des Jeunes Dirigeants sur le thème Entreprises et Biodiversité et Philippe BARRE d’Inoxia, agence conseil en communication
L’émission sera rediffusé jeudi 28/11/10 à 1h03 et 10h05 et le samedi 30/11/10 à 10h05 et 16h. On peut aussi la podcaster sur ici.

Cela fait du bien de voir que des jeunes chefs d’entreprise prennent le sujet à bras le corps ! D’ailleurs, il y a quelque jours, le CJD a organisé à Saint-Malo, au moment du départ de la Route du Rhum une rencontre sur le thème de la préservation de la biodiversité baptisée : « Réveiller les consciences : Change ton regard sur la Vie ! », ou comment inventer un monde où l’entreprise sera intégrée aux écosystèmes. Ce rendez-vous rassemblant près de 500 Jeunes Dirigeants s’est tenue  en étroite collaboration avec la Ligue Roc, association engagée en faveur de la préservation de la biodiversité et des humains qui en dépendent et présidée par Hubert Reeves. Le CJD et la Ligue Roc ont signé une convention de partenariat en septembre 2010 afin de mettre en commun leurs ressources pour sensibiliser, réfléchir, influencer le public sur le sujet de la biodiversité.

Pour Christophe Aubel, directeur de la Ligue Roc « ces journées et ce partenariat illustrent la mobilisation de la société face à l’un des défis majeurs qui se posent à la société, la Ligue Roc est heureuse d’apporter son concours au CJD pour cette initiative». « Entre les crises économiques et écologiques, nous assistons à une extraordinaire mutation de notre société. Le temps des ressources illimitées et de l’énergie bon marché est terminé : nous devons inventer le monde qui nait. Notre humanité vit une aventure extraordinaire dont les entrepreneurs seront des acteurs de premier ordre. Les pistes à explorer s’appellent innovation, création, révolution » déclare Patrice Valantin, délégué national du CJD en charge de la Biodiversité.

Site : http://www.cjd.net
Contact presse
Aude de Castet
Tél : 06 10 59 84 93
aude@cjd.net
Programme :  portals/0/Medias_DP_RdRoct10.ppt

Si vous ne connaissez pas le CJD :

LE CJD 72 ANS D’ENGAGEMENT POUR UNE ÉCONOMIE AU SERVICE DE L’HOMME ET DE LA VIE
Le CJD est un mouvement d’Entrepreneurs Militants Constructeurs engagés depuis plus de 72 ans pour partager, défendre des valeurs et se former au métier de « dirigeant entrepreneur ». L’ambition du CJD est de promouvoir des idées nouvelles et décalées pour rendre l’entreprise à la fois plus humaine et plus compétitive. En intégrant le CJD, le dirigeant entrepreneur intègre un parcours de réussite professionnelle « en alternance ».
Mettre l’Economie au Service de la Vie, c’est intégrer les éléments du vivant comme autant d’éléments indissociables à notre survie et à un développement pérenne de l’Homme.
Le CJD est créateur du concept de Performance Globale (économique, sociale, sociétale et environnementale). Il rassemble 3 540 entrepreneurs.
Le CJD est un mouvement international qui a essaimé dans 9 pays : Algérie, Bénin, Cameroun, Maroc, Mauritanie, Monaco, Québec,  République tchèque et Tunisie. Mouvement indépendant, impertinent et en expérimentation constante, le CJD a toujours alimenté les réflexions et influencé les décisions économiques, politiques et sociales françaises.

À propos de la Ligue Roc :
La Ligue Roc présidée par Hubert Reeves est une association loi 1901 reconnue d’utilité publique, elle est membre du Conseil National du Développement Durable et du Grenelle de l’Environnement.
De la qualité de la biodiversité dépend la qualité de notre avenir, la Ligue Roc agit pour que la société en prenne conscience et se mobilise.
Elle a publié début 2010 un ouvrage collectif « Humanité et Biodiversité, Manifeste pour une nouvelle alliance ».

Publicités

Une réflexion sur “Entreprises et biodiversité

  1. s’engager à parler comme le font tant de gens et d’organismes « bien intentionnés » est mieux que de ne rien faire mais n’est-ce pas un peu hypocrite ?
    Je me permets ce vilain mot car Jésus n’a pas hésité à l’employer. je m’explique, dire qu’on va faire n’est pas faire. Le mot compétitivité que l’on trouve dans le texte, comme ambition affichée au CJD, est inconciliable avec la préservation de la biodiversité, puisque la compétition est faite pour éliminer le moins productif. Un système qui élimine le faible ne peut se targuer d’être au service de la biodiversité. Accepter de rentrer dans la compétition internationale c’est en acceper les règles, entre autres celles du Consensus de Washington et celles de l’OMC.
    Il est tant d’imaginer d’autres règles. Nous attendons des entreprises qu’elles créent d’abord du service et non de la valeur ajoutée , même si cette dernière est nécessaire à son fonctionnement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s