Pourquoi désobéir ?

Sans émettre d’avis particulier sur la question ici, il peut être intéressant de découvrir cet ouvrage rédigé par une militante de la désobéissance civile, sur des questions de société souvent liées aux défis environnementaux. On est preneur de vos commentaires sur cet ouvrage, si certains l’ont lu.

Chloé Di Cintio, Petit traité de désobéissance civile, ed. Respublica, 2010.

CP_Desobeissance

Cet ouvrage est ainsi l’occasion d’un retour bienvenu sur les origines et la définition du concept de « désobéissance civile ». En 1849 le livre de Henry David Thoreau avançait déjà l’idée d’une résistance individuelle à un gouvernement jugé injuste. Il a inspiré de grands auteurs et rapidement trouvé écho au coeur des luttes civiques aux Etats Unis. L’auteur s’efforce de faire le point et de mieux cerner ce que recouvre maintenant ce droit, ou plutôt ce devoir… Ce livre est aussi le premier à donner la parole à ceux qui désobéissent, ceux qui vivent et qui font vivre la désobéissance civile aujourd’hui. Qui agit et pourquoi? Par quels moyens et avec quels risques?

Chloé DI CINTIO a dirigé la revue Éduquer Autrement de 2003 à 2008 et préside l’association Altern’Éduc depuis 2005. Elle a participé à l’ouvrage Éloge de la désobéissance civile (Alternatives Non-Violentes, 2007) et s’est engagée depuis 1996 dans le mouvement « Sortir du nucléaire ». Son mémoire, Désobéissance civile et non-violence, sera cité par José Bové et Gilles Luneau dans Pour la désobéissance civique (La Découverte, 2007).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s