Climat prophétique

Il y a quelques jours s’est déroulé un séminaire « Climat et foi » à Abuja rassemblant une centaine de participants du Nigéria, d’autres pays sub-sahariens, (notamment l’Afrique du Sud) ainsi que du Royaume uni. Parmi eux des représentants de différentes religions étaient présents.Ce forum est le premier de son genre en Afrique et intervient quelques mois après que l’archevêque anglican de Canterbury ait accueilli des représentants relgieux au Royaume uni pour discuter de la réponse des communautés croyantes face à la crise écologique et dans la perspective du sommet de Copenhague.

Un appel a été lancé au cours de cette rencontre africaine pour aider les responsables éducatifs à sensibiliser davantage les communautés croyantes aux urgences environnementales. Voici le texte original (en anglais) :

As leaders of faith communities in Africa, we commit to highlighting the very real threat to the world’s people and to our fragile creation, from the threat of catastrophic climate change. In all our religious teachings and Holy Scriptures, it is clearly stated that protecting and taking care of nature and human life is one of the main instructions of our Creator, and human beings are guardians of this earth.

Climate Change threatens to greatly increase poverty, disease and conflict in Africa. Africa has already been impacted by climate change through more floods, droughts and extreme weather conditions – but it is least equipped technically and financially to deal with climate-related risks. Subsistence farming, the main source of Africa’s food, is being threatened by climate change because it mainly relies on rainfall that is becoming increasingly erratic. Climate change may increase competition for diminishing water resources that will force people to become ‘climate change refugees’, posing challenges to peace and security in the region”.

Noting that faith leaders have a crucial role to play in pressing for changes in behaviour at every level of society; and that all have a responsibility to learn and teach how to live and develop sustainably in a world of finite resources, they stressed the following as action points going forward:

Parmi les actions à mener, ce forum indique les points suivants :

  • formation des leader religieux aux enjeux environnementaux
  • développement d’une éthique environnementale dans les traditions spirituelles. Appel à prêcher au moins une fois par mois sur les défis climatiques et les dégradations environnementales.
  • A partir d’une lecture attentive à la présence de la nature dans ldes textes sacrés, invitation à développer le respect de la terre et le souci de la santé des humains.
  • Partage de bonnes pratiques et renforcement des coopérations pour agir sur la problématique du changement climatique. Notamment par des actions quotidiennes.
  • Collaboration inter-religieuse, et aussi avec les forces politiques, économiques, éducatives, de jeunesse et associatives en Afrique sur ces sujets urgents. Notamment en vérifiant qu’ils soient bien pris en compte dans les accords et pourparlers régionaux et nationaux.
  • Engagement à encourager les pays développés à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre pour maintenir le réchauffement en dessous de 2°C. Appel à la création d’un Fond global pour le Climat.

Source : agence APICet http://www.firstcitygroup.com/newfcmb/about/media/statements.aspx?id=48

DL

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s