La terre vue de la terre

Janine Prost nous signale la sortie en avril du prochain film de Coline Serreau. « Solutions locales pour un désordre global » .

 

« La mondialisation est un immense gâchis de ressource et un crime contre l’humanité », affirme la réalisatrice engagée. Une vérité qu’aucun media n’ose exprimer selon elle. Heureusement, la résistance et les remèdes existent. Bientôt, ils auront pris le dessus. En réponse discrète à La terre vue du ciel, de Yann Arthus-Bertrand, Coline Serreau tente d’analyser les problèmes depuis la terre pour mieux les comprendre et les affronter. Message d’espoir et de réalisme à la fois, Coline Serreau met en avant des exemples positifs venant des quatre coins du monde. En toute simplicité, elle filme ses amis Pierre Rabhi, les paysans sans terre du Brésil, les petits paysans indiens de Kokopelli ou la ferme de Sainte-Marthe de Philippe Desbrosses en Sologne. Tous proposent des solutions identiques pour réparer les sols malades et nourrir correctement l’humanité. Sa conclusion : le système agricole moderne ne peut pas régler le problème de la faim dans le monde. Pour preuve le nombre d’affamés dans le monde aujourd’hui qui atteint le chiffre ahurissant d’1 milliard de personnes. Il est temps de se réveiller !

Janine PROST

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s