LES AMIS

Les amis des Cahiers de Saint Lambert n’ont pas de statut particulier. Si ce n’est celui de connaître la revue, d’en partager certaines intuitions, voire de la lire régulièrement et de soutenir son devenir.

Si vous désirez en faire partie, n’hésitez pas à vous inscrire à ce site. Laissez-nous aussi, si vous le désirez, vos coordonnées, de manière à enrichir encore le réseau de savoirs et d’action des "Amis". Envoyez un message avec votre nom, fonction, courriel à aadoml@wanadoo.fr

Quelques amis actuels parmi d’autres (par ordre alphabétique, tout simplement…)

Benoit Akkaoui, Fondacio

Martin Arnould, WWF – Projet Loire vivante

Jean Bastaire, auteur.

Bernard Boisson, photographe, bernard.boisson@akeonet.com

Daniel Chollet, jardinier paysagiste (BRF etc…)

Jean-Yves Clavreul, consultant en communication pour le développement durable,  jean-yves.clavreul@wanadoo.fr

Claire Commere, Ingénieur agronome

Pierre Commere,

Cécile Cros, GoodPlanet

Eric et Delphine Dubois, cabinet d’expertise écologique, Octobre environnement

Olivier Duron, journaliste

Bénédicte Faivre-Tavignot, Chaire « Social Business / Entreprise et Pauvreté »

Françoise Gigleux,  association "L’eau est le pont", francoise.gigleux@free.fr>

Eric de Kermel, dir. du pôle Nature et Territoires – Bayard

Christine Lang, Arche de Jean Vanier, Dept. International

Dominique Lang, religieux assomptionniste, biologiste et journaliste, aadoml@wanadoo.fr

Siméon Montrose, officier de réserve Marine nationale, membre de conseils de direction

Thanh Nghiem, Angenius

Fabrice Nicolino, journaliste

Marc Petitprez, son.petitprez@wanadoo.fr

Marc Pelletier, directeur du Centre de séminaires Port Royal (78)

Jean Claude Pierre, Nature et Culture

Didier Robiliard, directeur du département Culture et Religion à Bayard Presse.

Agnès Rochefort-Turquin, Université de Bayard

Benoît Rondelez, cadre dans une société de télécommunications

Jean Baptiste Rougny, jb.rougny@gmail.com

*******

Bernard Boisson, un des amis, nous partage sa carte de voeux


16 réflexions sur “LES AMIS

  1. Ce n’est pas un commentaire mais des renseignements que j’aimerais de la part du Groupe. Je suis prêtre catholique de l’Archidiocèse de Garoua au Cameroun. Vicaire à la paroisse Coeur Immaculé de Marie de Bidzar. J’ai mis sur pied deux groupement d’initiative commune de jeunes agro-éléveur chrétiens. Nous sommes à nos débuts et aimerions de votre part des orientations et des idées. Votre groupe serait-il ouvert aux associations comme la nôtre?

  2. D’un certain âge… et peu familiarisé avec l’informatique et autres blogs, après avoir lu le papier du Père Dominique Lang "Bienvenu dqns un monde d’OGM ( Croîre aujourd’hui n° 246 ) , ayant siègé dans une commission d’expertise d’OGM, je souhaite simplement lui faire parvenir une analyse des différentes modalités d’expertises desdits OGM (CGG, CGB, CPB) qui l’intéressera je pense, sans trop savoir comment faire…

    Réponse de Dominique : merci pour ce commentaire. Le contact est pris par ailleurs. J’espère pouvoir faire bénéficier bientôt le blog de cette expertise et ce regard.

  3. bonjour,
    pourriez-vous je vous prie m’envoyer un exemplaire de la revue, que je partagerai avec un grand ami curé, et moi je suis athée ! merci beaucoup, cordialement

    PS : envoi en cours. Signé : les cahiers

  4. bonjour,

    en relation avec le colloque "Chrétiens et pic de pétrole" qui se tient ce week-end, et dont vous vous faites l’écho, je me permets de vous signaler la toute récente sortie d’un livre fondamental sur le sujet:

    Pétrole : La fête est finie !
    AVENIR DES SOCIÉTÉS INDUSTRIELLES APRÈS LE PIC PÉTROLIER

    de Richard HEINBERG

    « Pétrole : la fête est finie ! est le premier livre complet sur le pic pétrolier… Il constitue la meilleure introduction à cette question… Je le recommande particulièrement aux moins de 40 ans ou à ceux qui n’y croient pas : sa lecture changera leur vie. »
    Yves COCHET, député de Paris, ancien ministre de l’Environnement

    Le monde voit ses réserves en pétrole bon marché s’épuiser, avec les changements dramatiques que cela implique. Désormais, même si nos sociétés industrielles entament une conversion à des sources d’énergie alternatives, elles auront chaque année à leur disposition moins d’énergie nette pour maintenir leur niveau actuel de production et de consommation. Nous entrons dans une nouvelle ère, aussi différente de l’ère industrielle que cette dernière fut différente de l’époque médiévale.
    Dans Pétrole, la fête est finie!, Richard Heinberg replace cette transition décisive dans son contexte historique. … Anticipant l’impact probable de la déplétion pétrolière, il étudie le rôle de substitution que pourraient jouer les énergies alternatives et recommande une « descente contrôlée » susceptible d’ouvrir la voie à une société plus modérée et soutenable.
    Plus lisible que les autres livres traitant de la question, cette version mise à jour de l’ouvrage de référence sur le « pic pétrolier » constitue un saisissant cri d’alarme. Mais il s’agit aussi d’un recueil riche en idées positives à différents niveaux. La communauté internationale, les collectivités locales, les individus, tous doivent maintenant agir concrètement afin d’affronter dans les meilleures conditions possibles la « fin de la fête » et ce livre explique comment faire, de façon admirablement claire et honnête.

    SANS PÉTROLE, QUE FEREZ-VOUS ? COMMENT SE DÉPLACER ?
    QUE MANGER ? QUELLE SERA VOTRE VIE QUOTIDIENNE ?

    Le livre Pétrole: la fête est finie ! est disponible en librairie depuis fin octobre 2008.

    Consulter la page : http://www.editionsdemilune.com/petrole_la_fete_est_finie-p-28.html

    Le dossier de presse et la fiche de présentation du livre sont disponibles en PDF, ici:

    http://www.editionsdemilune.com/media/presse/Dossier-Presse_Petrole-la-fete-est-finie.pdf

    Et

    http://www.editionsdemilune.com/media/fiches/Fiche%20FETE-Finie.pdf

    Cordialement,

    Arno MANSOURI,
    directeur éditorial EDL

    __________________
    Editions Demi-Lune
    18 rue Eugène Sue
    75018 Paris, France

  5. Bonjour à l’équipe des cahiers

    J’ai eu la joie de participer au mois de Janvier au colloque organisé à Lyon par l’association chrétiens et pic de pétrole. peut être en avez vous eu des échos
    Une librairie était organisée avec de nombreux ouvrages et revues mais les cahiers de saint Lambert n’y étaient pas. J’ai déposé sur la table l’exemplaire que j’avais emporté et plusieurs personnes ont ainsi appris votre existence.
    Merci pour le travail que vous faites et qui rejoint tellement les reflexions et actions que nous essayons de mener dans nos paroisses et nos associations citoyennes.
    La semaine dernière la MJC de Laragne a fait projeter le film "Nos enfants nous accuseront." Une salle archi pleine et sur Gap, un écho très grand aussi entrainant une deuxième semaine de projection.
    Les cahiers pourraient certainement nous donner une analyse de ce film !

    Cordiales salutations à toute l’équipe des cahiers
    Jean Baptiste

    1. Il serait intéressant que des sujets comme celui-là bénéficie d’une approche globale pluridisciplinaire, Les Cahiers permettant la rencontre de la science et de la conscience chrétienne. Les questions environnementales, complexes par essence, font l’objet d’un traitement cloisonné dans chaque discipline par des acteurs guidés par une logique fondée sur des intérêts ou des croyances. Or, pour parodier un célèbre économiste, ça fait belle lurette que la somme des intérêts particuliers ne fait plus l’intérêt général.

  6. Bonjour,

    J’habite dans les Yvelines donc pas très loin de chez vous, et je suis très préoccupé par ces sujets. J’ai entendu parler de vous au colloque "Chrétiens et pic de pétrole" et par Monsieur de Plunkett.
    Avez-vous des permanences ? Est-il possible de passer vous voir ?
    Cordialement.

  7. Bojour,

    J’ai lu avec interet votre article sur le biochar.
    Deux questions se posent à nous , qui possedons un jardin et une cheminée
    Je récupere les cendres pour le jardin. Pourrais-je aussi récuperer le charbon formé après un feu ?
    Et à quelle profondeur le "planter" dans la terre ?

    Ou bien existe -t-il un moyen de produire simplement son propre biochar ?

    MErci de votre réponse

  8. Bonjour

    Abonné de longue date à La croix , j’ai reçu ce matin un prospectus qui présente votre revue.
    Au risque de paraitre ne pas avoir un comportement écologique responsable, j’aimerais bien recevoir les numéros 1 et/ou 2 sur papier avant de m’abonner ce que je risque fort de le faire souhaitant me mettre en route sur ce thème avec un éclairage chrétien.
    A réception de ces numéros je m’engage à vous faire une critique, positive et négative

    Dans l’attente de vous lire
    Bien fraternellement
    FX KRIEG

  9. J’ai connu votre revue par un encart dans Télérama. Je me suis tout de suite abonnée, passionnée par toutes les interrogations que vous soulevées. Vous reste-il des exemplaires des numéros 1 et 2 ? Pouvez-vous également m’envoyer des bulletins d’abonnement pour que j’en parle autour de moi ?
    Merci !

  10. Bonjour,

    je viens de découvrir votre revue par l’intermédiaire de mon abonnement à La Croix, et me réjouis d’avoir enfin trouvé une revue qui correspond parfaitement à mes propres réflexions, prises de consciences et aspirations à mieux m’informer et trouver un moyen d’agir concrètement. Il va de soi que je viens de remplir ma demande d’abonnement aux Cahiers de St-Lambert!

    J’habite les Yvelines et me demande s’il serait possible de participer aux réunions de votre groupe.

    Merci d’avance, et bravo pour votre démarche et vos projets.

    Amicalement,

    Isabelle Roché

  11. pourriez-vous me donner des précisions sur les horaires du WE des 22 et 23 janvier à Saint Lambert des Bois?
    Merci

  12. Bonjour

    j’appartiens au mouvement chrétien de retraites ( MCR ) des Yvelines et j’ai eu connaissance des cahiers de Saint Lambert par l’intermédiaire de sœur Marie Christine Landry religieuse de la communauté des sœurs du Christ qui est en relation avec Christine Lang , sœur je crois de Dominique Lang membre de l’équipe des Cahiers Saint Lambert. . Notre mouvement , dont les réunions mensuelles se tiennent autour d’un thème d’année, a choisi pour l’année 2010/2011 un thème qui se rapporte à l’environnement avec pour titre "Gérants fidèles des biens de ce monde" . Les équipes du doyenné de Rambouillet tiennent leur dernière réunion le Vendredi 17 Juin matin à Rambouillet , et nous souhaiterions, à cette occasion, projeter un film qui se rapporte à l’écologie et profité également de ce rassemblement pour faire connaitre les cahiers Saint Lambert. La projection de ce film avait été envisagée par sœur Marie Christine Landry et Christine Lang au moment d’une réunion que nous avions organisé au prieuré Saint Thomas le 16 février dernier avec sœur Christine Landry à Epernon , mais n’avait pu se faire pour des raisons d’indisponibilité de la personne des Cahiers qui devait intervenir.
    Serait-il possible de déplacer au 17 Juin ce qui n’avait pas été possible le 16 février ?
    avec mes remerciements , je vous prie de croire à mes meilleurs sentiments
    Pierre Bodin responsable équipe MCR de Rambouillet

  13. Un commentaire hélas un peu trop rapide pour vous dire : " Pétrole, la fête est finie !" ???
    Et bien OUF ! Cela fait près d’ un siècle que le moteur à eau a été inventé, j’en ai vu des démonstrations dans plusieurs écos-festivals mais il a été tenu caché sans doute directement par les lobbys du pétrole.
    Aux habitants la Terre de se le réapproprier , pour nous humains mais aussi pour tous les animaux…et autres êtres de la Nature qui se réjouiront eux aussi, lorsque ce brevet de moteur à eau (Citroên, il me semble en fabrique déjà mais ces voitures sont destinées uniquement à la location)reviendra au jour, et sera donc enfin réalisé !
    Inutile aussi, d’ envisager les bio-carburant comme nouvelles énergies pour nos déplacement, il ne s’ agit que d’un nouveau commerce, justifiant l’accaparation, grave, des terres cutivables en Afrique (le grand thème d’ alerte du CCFD)
    Merci de ma permettre de vous dire mon point de vue
    isabelle Célingant.

  14. bonjour,
    oui, c’est vrai que cette histoire court les rues depuis longtemps. N’est-ce pas un hoax ou un mythe ?
    je suis prêt à voir et à démonter le système.
    Des essais de puissance sur banc ont été proposés sur le site INSA Lyon, mais aucune suite n’a été donnée m’a-t-on dit.
    Marc Petitprez

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s