La grâce d’être soi

Une idée toute simple est née dans le cerveau de Gilles Porte, lorsque sa petite fille lui a montré un jour un portrait qu’elle venait de faire. Réalisateur, il est parti faire un tour du monde (deux en fait) pour demander à des enfants, entre 3 et 6 ans qui ne savent ni lire ni écrire, de se dessiner en transparence sur une vitre sans qu’un adulte intervienne. Le film qu’il vient d’en faire présente ainsi 80 portraits d’enfants, dans 20 pays sur les 5 continents, à l’occasion des 20 ans de la ratification de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant.

Voici notamment l’autoportrait de Mayerly

Tout ses films sur le lien suivant: http://www.francofffonies.fr/TV5Site/webtv/serie-106-Portraits_Autoportraits.htm

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s